Une fuite urinaire c’est une perte accidentelle ou involontaire d’urine, très gênante, incommodante et qui affecte la qualité de vie. C’est un des premiers signes d’affaiblissement du périnée.

Quelle est la relation entre fuite urinaire et périnée ?

Près d’1 femme sur 3 est touchée par des petites fuites urinaires quasi quotidiennement. Si vous souffrez d’incontinence liée à l’effort, la meilleure façon de prévenir ces fuites, c’est de muscler le périnée !

Quelques notions sur le fonctionnement du système urinaire

-> La vessie se remplit d’urine. En bas de la vessie, le sphincter urinaire agit comme robinet afin de libérer l’urine.
-> Quand la vessie est pleine, le cerveau ordonne au sphincter de s’ouvrir pour évacuer l’urine.

Le bon fonctionnement du sphincter dépend du tonus du périnée. Si ce muscle est affaibli ou peu tonique, il y a un risque d’avoir des fuites urinaires par petits jets. Si le périnée est tonique, le sphincter va jouer son rôle de robinet qui s’ouvre et se ferme correctement.



périnée orgasme sexualité



Le périnée et l’incontinence liée à l’effort

Il y a plusieurs types d’incontinences. Celle qui nous intéresse est l’incontinence liée à l’effort car elle implique la tonicité du périnée. Dans ce cas, les fuites urinaires surviennent principalement à cause d’un périnée peu tonique ou affaiblit.
Du moment où le périnée n’est pas assez tonique, des événements du quotidien comme rire, tousser et soulever un poids peuvent entraîner des fuites urinaires. C’est lors de ces petit efforts que l’on exerce une pression sur le périnée qui va elle-même se répercuter sur le sphincter urinaire qui n’est pas apte à résister et rester serrer naturellement.

Fuite urinaire et périnée



Une grossesse, la ménopause, la pratique de certains certains sports, la constipation, la toux à répétition, une mauvaise posture ou bien un surpoids peuvent affaiblir le périnée.
En passant devant des toilettes, parfois on peut se forcer à uriner au cas où on en aurai envie plus tard. Ce comportement risque d’embrouiller le cerveau qui enverra par la suite, de mauvaises informations. Une envie d’uriner se fera ressentir avant que la vessie ne soit pleine, ce qui n’est pas conseillé pour traiter ces petites fuites urinaires.

Comment savoir si l’on souffre d’une incontinence urinaire liée à l’affaiblissement du périnée?

Des fuites surviennent subitement suite à…
– un effort physique qui exerce une pression sur l’abdomen, tel que tousser, éternuer, rire ou bien soulever un objet
– les fuites ne sont pas précédées d’un besoin d’uriner.


périnée orgasme sexualité



Le bien être du périnée comme solution face aux fuites urinaires

Se libérer des petites fuites urinaires et reprendre le contrôle sur son périnée est l’objectif à atteindre !
Étant donnée que les fuites urinaires liées à l’effort impliquent la tonicité du périnée, je vous propose dans le Périnée Challenge des exercices de musculation simples et variés à pratiquer régulièrement chez vous ou à l’extérieur. Il est important d’être régulière dans la pratique des exercices pour en conserver sa tonicité. Cela doit devenir un réflexe presque quotidien !
Tout autant de solutions diverses et variées pour tonifier le périnée afin de mettre un terme aux fuites urinaires.

En complément des activités et exercices pour tonifier le périnée, au quotidien, je vous conseille d’éviter certains comportements ou habitudes.
– Soignez la constipation. L’accumulation de selles dans les intestins exercent une pression sur la vessie. Cette pression va également affecter le périnée qui va s’affaiblir.
– Évitez la pratique de certains abdominaux néfastes, qui affaiblissent le périnée.
– Ne buvez pas moins pour uriner moins ! Si vous vous hydratez peu, l’urine sera plus concentrée, ce qui va irriter la vessie, donc augmenter la fréquence des fuites urinaires.
– Évitez de boire de la caféine, du cola et de l’alcool, de manger du chocolat et des aliments acides (tomate, agrumes,…) ou épicés. Ces substances sont irritantes pour la muqueuse de la vessie et augmente la fréquence des épisodes d’incontinences urinaires. Ces aliments vont créer des mictions urgentes.
Vous pouvez faire un test : Réduisez pendant 1 à 2 semaines ces aliments et boissons pour voir les effets sur la fréquence des fuites urinaires.
– Évitez de fumer ou bien réduisez votre consommation, car la toux à répétition associée au tabagisme exerce une pression répétée sur le périnée.
– Un indice de masse corporelle élevé est associé à une augmentation du risque d’incontinence urinaire. Un surplus de poids exerce plus de pression sur la vessie et affaiblit également le périnée.
– Évitez les sports avec impacts élevés tel que le jogging, la gymnastique et les sauts qui augmentent la pression dans la zone du plancher pelvien. Lors de la pratique de ces sports, le poids sur le périnée est multiplié.

Chères lectrices, préserver son périnée est essentiel au quotidien pour une meilleure hygiène de vie. Avoir un périnée tonique permets un confort quotidien !

Pin It on Pinterest