Artiste : Stephan Kuhn

Le vaginisme est caractérisé par une douleur intense lors d’une pénétration. C’est un mécanisme de défense pour protéger le vagin. C’est une maladie taboue de l’amour qui est due à une contraction réflexe et incontrôlable du périnée.

Les caractéristiques d’un périnée en bonne santé…

Quand le périnée est en bonne santé, les femmes ne s’en rendent pas compte car elles ne souffrent pas de symptômes liés à un périnée affaiblit (ex : fuite urinaire, de pets vaginaux, prolapsus) …ces désagréments qui impactent sur l’hygiène de vie. Un périnée en bonne santé est un périnée tonique et souple avec une belle amplitude de mouvement d’un point de vue physique ; discret et compétent d’un point de vue féminin !

—>>> Lors d’un rapport sexuel, un périnée en bonne santé permet de ressentir des sensations de plaisir jusqu’à la jouissance. Il n’y a pas de problèmes liés à la pénétration ou un manque de sensations.



périnée orgasme sexualité



Comment savoir si je souffre de vaginisme ?

L’image de gauche ci-dessous, provenant du site Velvi, représente un périnée serein face à un doigt qui va être introduit dans le vagin. C’est un geste banal pour beaucoup de femmes.
A contrario, l’image de droite, représente en rouge un périnée qui va fortement se contracter face à cette tentative de pénétration. De là, il sera impossible à ce doigt de rentrer dans le vagin, même si la femme le souhaite.

Vagin, vaginisme et périnée

—>>> Si vous possédez un périnée en bonne santé, il vous sera aisé de le contracter et de le détendre facilement. C’est un muscle qui se contrôle, s’adapte et qui agit également automatiquement selon les situations. Pour les femmes possédant un périnée en bonne santé, le vagin épouse parfaitement la forme de ce qui est introduit dedans, à condition qu’il soit bien lubrifié. Le périnée est donc serein et détendu.

Le cercle vicieux du vaginisme et du périnée

Un trouble personnel peut mener au vaginisme

Dans le cas de vaginisme, le périnée se resserre involontairement avant même l’introduction d’un objet, d’un tampon ou d’un pénis, ce qui rend impossible toute pénétration. C’est le périnée qui se contracte fortement et qui agit selon les ordres du cerveau. Le message inconscient du corps est rien ne doit renter dans mon vagin.

Les causes d’un périnée incontrôlable sont multiples et propres à chacune pour expliquer ces contractions non volontaires. Le vaginisme n’est pas un trouble physique, c’est un trouble psychologique.
L’origine du problème peut être varié, tel qu’un abus sexuel, un inconfort ou un traumatisme chez le gynécologue, la peur d’une agression, un traumatisme lié à une infection ou des mycoses, un choc face à des images (par exemple pornographique). La représentation du vagin, de sa féminité, l’éducation ou bien la confiance en soi peuvent également être des causes de vaginisme.

vaginisme sexualite plaisir périnée

Pour vaincre le vaginisme, détendez le périnée et appropriez-vous votre corps de femme

Étant donné que la cause de vaginisme est psychologique, je vous conseille de prendre RDV avec moi, afin de discuter de votre vécu et de trouver la cause du traumatisme, dans un cadre confidentiel et bienveillant. Je propose des consultations à distance ou à mon cabinet.
Chaque cas de vaginisme est unique, à vous de choisir la méthode pour vous réapproprier cette partie du corps.


périnée orgasme sexualité



Éduquer le périnée, le détendre et l’étirer

Le vaginisme implique un périnée hypertonique qu’il faut détendre et étirer. Je vous conseille des méthodes non intrusives qui vont aider à relaxer le périnée. Je vous propose des positions simples afin de soigner ce trouble à la maison. N’hésitez pas à mettre en pratique le Périnée Challenge sereinement dans votre intimité.

—>>> Pour vaincre la peur de la pénétration, quand vous vous sentez prête, posez un doigt au niveau de la vulve sans entrer dans le vagin tout en se relaxant. Petit à petit, explorez plus vers l’intérieur cette partie intime en utilisant un lubrifiant si nécessaire. Être sereine, penser positif, imaginer le vagin et découvrir une pénétration sans douleur.
Cependant, avant de tenter une pénétration, il est préférable de détendre et d’étirer son périnée pendant plusieurs semaines.

 périnée sexualité orgasme plaisir féminité nina femme

Ne pas abandonner sa sexualité

Souffrir de vaginisme ne veux pas dire abandonner sa sexualité. Seule, allez à la découverte de votre corps et de vos sensations de plaisir en explorant les zones érogènes extérieures.
En stimulant les zones érogènes extérieures, jouissez jusqu’à l’orgasme afin de découvrir les contractions réflexes du périnée durant la décharge orgasmique. Ceci permettra de localiser le périnée et de visualiser la zone qui se contracte quand vous tentez une pénétration.
—>>> N’hésitez pas à utiliser des sextoys pour varier les sensations de plaisir. Avec votre partenaire, il y a une multitude de façons de faire l’amour, cela n’implique pas forcément une pénétration. Faites jouer votre imagination !

 périnée sexualité orgasme plaisir féminité nina femme

La représentation de la femme

Étant donné que la cause de vaginisme est principalement psychologique, je vous conseille de réfléchir sur la représentation de la féminité, du vagin et de la sexualité.
Apprendre à visualiser et à intégrer cette partie interne et intime du corps. Réappropriez-vous votre vagin et reconnectez votre tête avec votre corps !

Chères lectrices, prendre soin de son périnée est essentiel pour un confort quotidien et pour un épanouissement sexuel. Dédiez chaque jour un peu de temps pour votre périnée, il vous le rendra bien.

Pin It on Pinterest